Accueil | Proposer un article | Thèmes | Auteurs

Rechercher



Galerie Photos

Statistiques

Dernière mise à jour
jeudi 14 décembre 2017
08h21

Statistiques éditoriales
2181 Articles
97 Brèves
27 Site Web
160 Auteurs

Statistiques des visites
1520 aujourd'hui
3495 hier
6767249 depuis le début

image Aide & infos

Calendrier

Mots-clés

ADN Awa !, 14 février 1952, 14 décembre 2010, 16 décembre 2008, 26 octobre 2010, Accord Bino, Affaire Jephté Depreux, Apartheid, BEO, Campêche, Charles Henri Salin, Chlordécone, Clan Koury, Cliniques KADJI, Collectif 5 Février, Conflit Danone, Dialogue social, Droit du travail, Esclavage, Etats-Généraux, Guerlain, Haïti, Justice coloniale, Kanaky, LKP, Mai 1967, Martinique, Mayotte, Mercury Day, Michel Madassamy, Mwa Mé, Octobre 1801, Pétition anti LKP, Plantation HAYOT, Prix des carburants, Procureur PRETRE, Prud’hommes, Racisme, Représentativité UGTG, SARA, Sarah Aristide, Solidarités, Tourisme, VIH/SIDA, Xénophobie, Pauvreté, Affaire Marc SAINT-HIL, Assignation en justice, Capesterre-Belle-e (...), CHU Lapwent, Construction du nouvea, Dlo Gwadloup / Eau de, EFS Gwadloup, Elie DOMOTA, Epidémie Chikungunya, fidel castro, Fillon / Domota, Grève C.A.S.E kapestè, Grève canal satellite, Grève CGSS 2016, Grève Mairie Basse-Terr, Grève Pôle emploi (...), Grèves, Gwiyann, Inde, Journal Rebelle, Journal Rebelle, L’après cyclone IRMA et, Lopital Kapèstè, Marie-Galante, Meetings, Mexique, Palestine, Père Chérubin CELESTE, Procès Elie DOMOTA (...), procès Jocelyn LEBORGNE, Propagande élections, Régionales 2015, Saint-Martin, Secteur B.T.P, Secteur Banque-Assuran, Secteur Banques Assura, Secteur Emploi-Formati, Secteur Immobilier, Secteur Nettoyage-Blan, Secteur Sécurité, Secteur Social et (...), Secteur Transport, Total pwofitan, UEC-UGTG, ULTEA-UGTG, UNASS-UGTG, UTAS-UGTG, UTC-UGTG, UTE-UGTG, UTED-UGTG, UTHTR-UGTG, UTS-UGTG, UTT-UGTG, Venezuela, Virus ZIKA,

USA Tour : Déclaration du Malcom X Grassroots Movement

Afficher une version imprimable de cet article Enregistrer au format PDF

Vos ennemis sont nos ennemis, votre combat est le notre


Mots-clés : #Solidarités
Aucune réaction pour le moment !
 

To Brother Elie Domota of Guadeloupe and Brother Fignolé Saint-Cyr of Haiti : Statement by Malcolm X Grassroots Movement (MXGM) :

On behalf of the Malcolm X Grassroots Movement (MXGM),whose struggle is for the liberation of the land and peoples of our national homeland, the Black Belt South, we greet you in solidarity.

In the spirit of unity between all Afrikan peoples, we are pleased to endorse your U.S. tour. We do so without reservation or equivocation, and call upon the Black movement, oppressed peoples and workers of all the cities you will be visiting to build for and attend your events, take heed of the message of your recent victories and ongoing battles, and to support the brave and vital work that you have undertaken in your respective homelands.

We believe that the struggle of the CATH trade union federation in Haiti for the basic rights of workers against the Bill Clinton sweatshop system is a direct continuation of the very first slave revolt in world history to overthrow white colonial rule and establish an independent Black republic. The deep hatred and contempt that European and US imperialismhold toward Black sovereignty and self-government is demonstrated by its centuries of continuing retaliation, embargoes, destabilization campaigns, invasions, occupations, and coups against the Haitian people. The recent unprovoked shooting by illegal UN occupation forces of an unarmed marcher in the funeral procession of Father Gerard Jean-Juste is only the latest example of this international white power structure’s vengeful spite.

The epic struggle and recent victorious general strike ofthe UGTG trade union federation against French colonialism in Guadeloupe is equally important to all freedom-loving people. It shines forth as a beacon ofhope to Afrikan and struggling peoples throughout the world, demonstrating that victories are possible against the imperialistic world system of capitalist exploitation and white supremacy. The French government’s continuing effort to prosecute Brother Elie Domota, spokesperson of the LKP Strike Collective and general secretary of the UGTG, and to abrogate the Jacques Bino Agreement illustrates plainly that the problems of workers’ justice and national self-determination are inseparable. The working class must unite in action with the oppressed peoples of the world to push back these vindictive measures against the workers of Guadeloupe.

The struggles of your trade unions and nations against imperialist exploitation are a matter of life and death to us as well as to you. We who live, work, and struggle in the European settler-colony that is the United States are also struggling for political, economic and social power over our own land, communities, and lives. Your enemies are our enemies ; your fightis our fight. The same ruling class forces that oppress and exploit you are the same as those that oppress and exploit us, and who seek to further consolidate their oppressive system by establishing a new military command on the Afrikan continent, i.e., AFRICOM, to keep their foot on the neck of our peoples throughout the world.

Like you, we are building a movement on this continent to achieve self-determination — a Reconstruction movement to seize reparations for our people for the misery, deprivation and super-exploitation they have suffered the last 500 years. Your solidarity aided us tremendously when you worked with us to convene the International Tribunal to hear our charges against the U.S. federal, state, and local governments for their crimes against humanity and policies of ethnic cleansing in the aftermath of Hurricanes Katrina and Rita. Since then, we have brought the Tribunal’s verdict and demand for justice to various international forums and built Peoples’ Assemblies in the South. Today we are struggling to bring to fruition an independent political force, and we have successfully campaigned for and elected our peoples’ attorney, Brother Chokwe Lumumba to the Jackson, Mississippi city council.

Comrades : We regret that, due to the time constraints, you will have to return home without having the opportunity to visit us in the Black Belt. Therefore, we propose to welcome and host you and other representatives of the heroic peoples’ struggles in Haiti and Guadeloupe this coming autumn. We hope to organize a second, Southern tour in Washington, D.C. ; Atlanta ; Jackson ; and New Orleans.

End the occupation of Haiti !

Self-determination for Guadeloupe and Martinique !

Free The Land !

In Unity and Struggle,

Malcolm X Grassroots Movement

Friday, July 3, 2009

Cliquez sur la photo pour la visualiser dans sa taille originale.

Au frère Elie Domota de la Guadeloupe et au frère Fignolé Saint-Cyr d’Haïti : Déclaration du MXGM (Malcolm X Grassroots Movement) :

Au nom du Malcolm X Grassroots Movement (MXGM), qui lutte pour la libération de la terre et des peuples de notre patrie nationale, la Black Belt South [1] , nous vous accueillons dans la solidarité.

Dans l’esprit de l’unité entre tous les peuples Africains, nous sommes heureux de nous joindre à votre tournée aux États-Unis. Nous le faisons sans aucune réserve ni équivoque, et nous invitons le mouvement Noir, les peuples et les ouvriers opprimés de toutes villes que vous visiterez à contribuer et assister à vos manifestations, à prendre en compte le message de vos victoires récentes et de vos batailles en cours, et à soutenir le travail courageux et vital que vous avez entrepris dans vos pays respectifs.

Nous pensons que la lutte de la Confédération Autonome des Travailleurs d’Haïti (CATH) contre le "sweatshop system" [système d’exploitation : sweatshop (usine à sueur) : usine où les employés sont sous-payés et soumis à des conditions de travail extrêmement dures usine où les employés sont sous-payés et soumis à des conditions de travail extrêmement dures] de Bill Clinton est la continuation directe de la toute première révolte d’esclaves dans l’histoire du monde pour renverser le régime coloniale blanc et pour établir une république Noire indépendante. La haine et le mépris profonds des impérialismes Européen et Américain à l’encontre de la souveraineté et de la libre administration Noires sont démontrés par leurs siècles de revanche, d’embargos, de campagnes de déstabilisation, d’invasions, d’occupations et de coups portés en continu contre le peuple d’Haiti. La récente et gratuite fusillade par les forces d’occupation illégales de l’ONU de manifestants sans armes lors du cortège funèbre du père Gerard Jean-Juste n’est que le dernier exemple de la méchanceté vengeresse de cette puissance internationale blanche.

La lutte épique et la récente grève victorieuse de la Centrale syndicale UGTG contre le colonialisme français en Guadeloupe est également importante pour toutes les personnes éprises de liberté. Elle brille au devant telle une balise d’espoir pour le peuple Africains et les masses qui luttent dans le monde entier, démontrant ainsi que des victoires sont possibles contre le système impérialiste mondial d’exploitation capitaliste et de suprématie blanche. Les efforts répétés du gouvernement français pour poursuivre le frère Elie Domota, porte-parole du Collectif LKP et secrétaire général de l’UGTG, et pour abroger l’accord Jacques Bino illustre simplement que les problèmes de la justice sociale et de l’autodétermination nationale sont inséparables. La classe ouvrière doit s’unir dans l’action aux côtés des peuples opprimés du monde pour repousser cette politique vindicative contre les ouvriers de la Guadeloupe.

Les luttes de vos syndicats et nations contre l’exploitation impérialiste sont une question de la vie ou de mort aussi bien pour nous que pour vous. Nous qui vivons, travaillons, et luttons dans la “settler-colony” [colonie de peuplement] [2] européenne que sont les Etats-Unis, luttons également pour l’exercice d’un pouvoir politique, économique et social sur nos propres terre, nos communautés, et vies.

Vos ennemis sont nos ennemis ; vos combats sont notre combat. Les mêmes forces de classes dominantes qui vous oppriment et exploitent sont aussi celles qui nous oppriment et exploitent, et cherchent à renforcer leur système oppressif en établissant un nouveau commandement militaire sur le continent Afrikan - ie : AFRICOM -, pour garder leur pied sur la gorge de nos peuples à travers le monde entier.

Comme vous, nous construisons un mouvement sur ce continent pour réaliser l’autodétermination - un mouvement de Reconstruction destiné à conquérir des réparations en faveur de nos peuples pour la misère, les privations et la surexploitation dont ils ont souffert au cours des 500 dernières années. Votre solidarité nous a énormément aidé : quand vous avez travaillé avec nous pour convoquer le Tribunal International destiné à entendre nos charges contre les gouvernements fédéral (ie : état américain), étatique (ie : état de Louisiane) et locaux (ie : villes) pour leurs crimes contre l’humanité et leurs politiques de nettoyage ethnique au lendemain des ouragans Katrina et Rita.

Depuis lors, nous avons présenté le verdict et la demande de justice du Tribunal dans plusieurs forums internationaux ; et avons mis en place des People’s Assemblies (ie : Assemblées Populaires) dans le Sud des Etats-Unis. Aujourd’hui nous luttons pour apporter au fruit de ce travail une force politique indépendante, et nous avons avec succès fait campagne pour et avons élu le représentant de nos peuples, le Frère Chokwe Lumumba au Conseil municipal de la ville de Jackson, dans le Mississippi.

Camarades : Nous regrettons qu’en raison des contraintes de temps vous ayez à repartir chez vous sans avoir l’occasion de nous rendre visite dans la Black Belt (Ceinture Noire). Par conséquent, nous nous proposons au prochain automne de vous accueillir et d’être vos hôtes ; ainsi que ceux des autres représentants des luttes des peuples héroïques de Haïti et de Guadeloupe. Nous espérons pouvoir organiser une deuxième Tournée, une Tournée du Sud : à Washington, D.C ; Atlanta ; Jackson ; et à la Nouvelle-Orléans.

Fin de l’occupation d’Haïti !

Autodétermination pour la Guadeloupe et la Martinique !

Libérez la Terre !

Dans l’unité et la lutte,

Mouvement des Bases de Malcolm X

Vendredi 3 juillet 2009

Malcom X Grassroots Movement

Publié par la Rédaction le lundi 13 juillet 2009
Mis à jour le samedi 25 juillet 2009

Notes

[1] La Black Belt, littéralement « ceinture noire » en anglais, est une zone géographique en forme de croissant aux États-Unis dans laquelle vivent un pourcentage élevé des Afro-Américains. Il s’agit d’environ 600 comtés au sud des États-Unis qui forment un sorte de ceinture dans treize États : l’Alabama, l’Arkansas, la Floride, la Géorgie, Kentucky, la Louisiane, le Maryland, le Mississipi, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud, le Tennessee, le Texas, et la Virginie.
Ces comtés se caractérisent par le déclin rural et des faiblesses du système d’éducation. Ils souffrent également de problèmes sociaux très aigus tels pauvreté, mauvaise santé, logement inférieur et chômage. Si ces caractéristiques s’appliquent surtout aux noirs dans ces comtés, ils n’épargnent guère les blancs de la région.

[2] L’expression « settler colony » (colonie de peuplement) est souvent utilisée pour distinguer deux types de colonies Européennes : les colonies de peuplement (settler-colonies), d’une part, et colonies d’occupation (colonies of occupation, d’autre part.)

 > A lire également

A lire aussi dans la même rubrique :

D'autres articles du même auteur :

 > Forum article

Aucune réaction pour le moment !

Nous écrire | Plan du site | Espace privé | Propulsé par SPIP | Flux RSS Flux RSS | Mentions légales

Valid xhtml 1.0 Téléchargez Firefox !